Hypnose et Naturopathie du Val de l'Eyre
Véronique Leroy
Praticienne diplômée en Hypnose Ericksonienne
Conseillère en Médecines douces

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Présentation


Hypnose : Selon le dictionnaire Larousse : 1- Etat de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion. 2- Ensemble des techniques permettant de provoquer un état d’hypnose.

Ericksonienne : parce que issue du travail de Milton Erickson (1901-1980), psychiatre américain et pour qui « l’hypnose est un état de conscience dans lequel le praticien présente à son sujet une communication, avec une compréhension et des idées, pour lui permettre d’utiliser cette compréhension et ces idées à l’intérieur de son propre répertoire d’apprentissages ».

L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies dites brèves.

C’est une méthode qui vise à modifier légèrement l’état de conscience afin d’accéder à l’inconscient.

Son but est de permettre au patient de puiser en lui les ressources nécessaires à la résolution de son problème.


Un peu d’histoire…


Erickson utilisera très tôt l’autohypnose comme un outil dans sa propre lutte contre une paralysie motrice et sensorielle de tout le corps apparue dans le cadre d’une poliomyélite. Avec l’autohypnose, il sortira de cette paralysie ce qui l’amènera à une grande conviction à propos des effets thérapeutiques de la suggestion et de l’hypnose. Milton Erickson va permettre un renouvellement complet de la pratique hypno-thérapeutique. Il sera notamment à l’origine de la réflexion des concepteurs de la programmation-neuro-linguistique qui s’inspireront largement de ses vues.


Le principe


A la différence de l'hypnose traditionnelle, qui repose sur l'injonction, l'hypnose Ericksonienne "induit" un état de rêverie (un état modifié de conscience) qui permet d'accéder à l'inconscient.

D'après Erickson, celui-ci est « un réservoir d'expérience et de sagesse qui peut constituer un terreau fertile en solutions potentielles pour nos problèmes ». Le langage hypnotique agit en profondeur, comme un stimulus, et court-circuite le mental.

En parallèle, le cerveau produit des endorphines, hormones du bien-être qui vont lever toute inhibition, et permettre un voyage sans stress.

Le thérapeute agit en tant que guide. La clé de cette pratique repose sur une participation active du patient, qui possède les ressources nécessaires pour répondre de manière innovante aux situations qu'il rencontre et effectuer ainsi une transformation intérieure positive.


Déroulement d’une séance


Commodément installé, assis dans un fauteuil, les yeux clos ou non, vous vous laissez doucement aller, guidé par la seule voix du praticien. Petit à petit, votre esprit et votre corps s'engourdissent. Vos barrières psychiques s’effondrent.

Tout en étant conscient, vous accédez à un état de relaxation totale, mais vous restez capable de dialoguer avec votre praticien.

La voix du praticien, ses mots peuvent alors accomplir leur action bienfaisante sur votre esprit ainsi dégagé des défenses conscientes habituelles.

Votre praticien adapte son approche à votre problématique. Orienté préalablement sur le problème que vous avez exprimé, il est capable, par le pouvoir de la suggestion, d’intervenir directement sur votre état de conscience.


Que peut-on traiter avec l’hypnose Ericksonienne ?


Considérée comme une méthode globale, l'hypnose Ericksonienne prend en compte les différents aspects de l'être humain.

Elle est indiquée dans de nombreux domaines : angoisse, anxiété, stress, mal-être ou dépression, inhibitions, phobies ou peurs, insomnies, tics, timidité, migraines, douleurs diverses de nature chronique, motivation, préparation mentale (examens – compétitions sportives), problèmes de poids, boulimie, anorexie, problèmes de peau, psoriasis, eczéma, prurit, zona, verrues, urticaire, allergies ponctuelles ou chroniques, asthme, suites de traumatismes et d'autres troubles ou dépendances (alcool, tabac, nourriture, jeu, achats …).

Les contres indications sont faibles, hormis les troubles de la personnalité, comme la paranoïa.


Les possibilités sont nombreuses et cette liste n'est pas exhaustive...


Questions/Réponses :


Que ressent-on en état d’hypnose ?


Des sensations différentes selon chacun :

• des sensations corporelles diverses: chaleur, fourmillement, froid, lourdeur, légèreté, etc,
• se sentir à la fois ici et ailleurs. 
• une grande facilité à retrouver ses souvenirs. 
• la sensation "d'Etre", tout simplement.
• les perceptions de l'environnement extérieur n'ont plus d'importance.
• l'impression de connaître déjà cet état particulier.
• ressentir la présence d'immenses possibilités et ressources intérieures. 
• ressentir un grand confort à demeurer dans cet état. ... 
• et d'autres encore 
Evidemment, le sujet pourra ressentir une ou plusieurs de ces sensations . 

Ce que l’on croit à tort :

• on ne dort pas en hypnose. 
• on n'est pas forcément relaxé lorsqu'on est en transe. 
• le sujet garde le contrôle de la séance. 
• on n'a aucun besoin d'une  « transe » profonde pour avoir des résultats. 
• on ne peut pas obliger quelqu'un à dire ou faire quelque chose contre sa volonté.
• il n'y a pas de déplacement de symptôme avec l'hypnose Ericksonienne. 

Peut-on me forcer à faire des choses que je ne souhaite pas en état d’hypnose ?


La réponse est NON : vous êtes juste en état modifié de conscience. Personne ne peut vous obliger à dire ou faire quoi que ce soit que vous ne souhaitiez pas faire ou vous faire des suggestions opposées à votre morale, votre éthique ou vos valeurs. L’esprit possède un système de défense qui ne le permettrait pas. Vous êtes simplement dans un état qui vous permet d’être plus réceptif à vos propres images intérieures, afin qu’elles deviennent utiles et opérantes pour vous.


Combien de séances sont-elles nécessaires et à quel rythme les programmer ?


L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies brèves. Le nombre de séances à réaliser dépendra de la problématique personnelle. Toutefois, entre trois et une dizaine de séances au maximum seront nécessaires. Quant à leur rythme : c’est vous qui le déterminerez avec votre praticien (une semaine entre la première et la deuxième séance, puis deux à trois semaines, en général).


Quel est le prix d’une séance ?


Merci de vous reporter à l’onglet TARIFS